/medias/image/2086315933564b0cdd805d2.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Devenir fonctionnaire : le parcours de Stéphane, chargé de la gestion administrative des cadres dirigeants à la Caisse des dépôts

Actualités des diplômés

-

20/06/2013

Stéphane, 26 ans : "Il ne faut pas s'interdire de passer tous les concours qui nous plaisent"


Rédiger des décrets de nomination signés ensuite par le président de la République : voilà l’une des tâches qui peut incomber à Stéphane, diplômé de l’IEP d’Aix-en-Provence et de l’IRA Bastia, qui travaille au sein de la direction des ressources humaines de la CDC (Caisse des dépôts et consignations).

Tintinophile, Stéphane Billac est fan des aspects géopolitiques dans les albums d'Hergé. Son intérêt pour l'actualité publique complété par une passion pour l'histoire-géographie l'ont conduit à choisir l'Administration dès la classe de seconde. Après cinq ans d'études à l'IEP (institut d'études politiques) d'Aix-en-Provence, il a été admis à l'IRA (institut régional d'administration) de Bastia (20).
 

Son quotidien

Depuis septembre 2011, il travaille à la CDC (Caisse des dépôts et consignations), au sein de la Direction des ressources humaines. "Je gère la carrière administrative des cadres dirigeants : les contrats de travail ou les actes juridiques, les procédures d'avancement... Ce qui est intéressant, c'est que tous n'ont pas le même statut : certains sont fonctionnaires et d'autres salariés du privé", explique-t-il.

À 26 ans, Stéphane apprécie qu'on lui fasse confiance. C'est lui qui rédige par exemple les décrets et arrêtés de nomination aux emplois supérieurs avant leur signature par le président de la République pour publication au Journal officiel. Ces différentes missions lui ont été confiées dès sa sortie de l'IRA, les attachés d'administration étant considérés comme polyvalents et opérationnels quelle que soit leur affectation. Stéphane a cependant reçu une initiation aux logiciels de ressources humaines. Et pour les aspects plus juridiques de son poste, il s'appuie sur ses collègues et sa hiérarchie.

 

Son parcours

Il s'en est fallu de peu pour que Stéphane soit énarque. En dernière année d'IEP, au cours de son M2 carrières publiques, il a suivi une année de prép'ENA et a tenté plusieurs concours (administrateur et administrateur adjoint de l'Assemblée nationale, ENA, IRA...).

"Il ne faut pas s'interdire de passer tous les concours qui nous plaisent, même ceux dont le taux de sélectivité est très élevé. Quand je suis arrivé à Sciences po, je n'imaginais pas que j'aurais les capacités de passer le concours d'entrée à l'ENA et, finalement, j'ai été admissible. Pour réussir, il est important de rester très ouvert sur le monde et de suivre l'actualité de la fonction publique. Lors des oraux, les membres du jury veulent comprendre pourquoi nous sommes devant eux. Ce n'est pas différent d'un entretien d'embauche."
 

Ses projets de carrière

Dans trois ou quatre ans, Stéphane pourra demander à changer de poste. "La mobilité est très encouragée, avec beaucoup d'opportunités au sein même de la CDC qui compte 5.700 agents. Pour le moment, je découvre la diversité des métiers de mon administration, ceux du secteur bancaire notamment.

"J'envisage aussi de retenter le concours de l'ENA dans quelques années. Et puis, comme je suis originaire de Midi-Pyrénées et que j'ai fait mes études en PACA Provence-Alpes-Côte d'Azur), j'aurai peut-être envie d'aller travailler dans le Sud de la France, dans une direction régionale."

439 vues Visites

Articles suggérés

Actualités des diplômés

Concours de cadre de direction Banque de France

AM

Anne MARTIN

14 juin

Actualités des diplômés

Les Crapauds fous, la nouvelle pièce de Mélody Mourey - promotion 2012, aux Béliers Parisiens

ST

ségolène Trévinal

18 juin

Actualités des diplômés

Vème Colloque Scientifique International Vigicor

User profile picture

Virginie Tisserant

24 juillet